Quelle couleur choisir pour le marquage de votre véhicule ?

Osez la couleur, c’est très bien, mais comment la choisir ?

Voilà sûrement une question à laquelle vous vous confrontez concernant le marquage de votre véhicule. Pour une visibilité optimale, il est primordial d’avoir un contraste suffisamment important entre la couleur de votre véhicule et votre publicité adhésive. Nous avons déjà vu dans un précédent article que la couleur était un moyen de se faire remarquer, mais, vous vous en doutez, il s’agit maintenant de trouver la bonne !

La couleur comme une construction

Saviez-vous que les couleurs sont un objet de recherches historiques ? Car oui, elles ont une histoire qui influent sur la manière dont nous les percevons aujourd’hui. C’est l’historien Michel Pastoureau, spécialiste du Moyen Âge qui a travaillé sur les couleurs. Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez lire « Le petit livre des couleurs ». Il est très instructif et assez passionnant ! On y apprend notamment que les couleurs sont plus des concepts, des idées que de véritables perceptions objectives. Ainsi, le rouge qui est pour les occidentaux, la couleur de la passion, de l’excitation ou du feu est pour les Japonais une couleur apaisante.

Le langage des couleurs

Au-delà de leur histoire, il est admis aujourd’hui qu’elles représentent une composante essentielle dans l’opinion que l’on peut se faire d’un produit ou d’une marque. Elles se mémorisent facilement et font appel à l’inconscient, car chaque couleur possède sa propre symbolique.
Il est donc capital que vous choisissiez la bonne couleur pour mettre en avant votre entreprise, votre marque ou vos produits.
Pour vous y aider nous vous proposons un petit tour des couleurs

Le bleu, consensuel dans le monde occidental, est une couleur divine dans l’Égypte ancienne. En France, c’est une autre histoire. Couleur de la barbarie, il faut attendre le XIIème siècle pour que le bleu soit réhabilité. Il sera ensuite utilisé par l’Église et sera récupéré par la monarchie.
Aujourd’hui, elle est la couleur préférée de la majorité. Elle représente le calme et la profondeur. Le bleu est largement utilisé dans les domaines de l’informatique ou des voyages.

Le rouge ne laisse jamais indifférent. Utilisé depuis le Paléolithique, le rouge est, selon les scientifiques, la couleur détectée le plus facilement par l’œil. D’abord symbole de pouvoir, le rouge devient immoral à partir du XVIème siècle. Il devient la couleur de l’amour et du péché. Il est aujourd’hui associé à la fête, au luxe et au spectacle, à la passion, à l’excitation. Mais attention, car il est aussi associé au danger et à l’interdit.
Vous pouvez l’utiliser pour mettre en avant un message, mais avec modération !

Aujourd’hui associé à la nature, le vert a pourtant été une couleur décriée. IL a toujours été la couleur dont les pigments étaient difficiles à stabiliser. La couleur était donc associée à l’instabilité, la chance et la malchance. Rien d’étonnant à ce que les tapis de casino soient verts ! De tout temps, le vert porte malheur au théâtre. Malgré cette histoire un peu compliquée, le vert est aujourd’hui associé à la pureté et à la propreté.
Vous pouvez l’utiliser dans les domaines de plein air, de nettoyage ou de médecines alternatives.

Le jaune est la couleur mal aimée, symbole de trahison et de mensonges. N’offrez jamais un bouquet de roses jaunes à votre moitié, elle pourrait mal le prendre ! Très utilisé dans l’Antiquité, il est supplanté par l’or qui devient la couleur de la lumière et de la chaleur tandis que le jaune devient la couleur du terne. D’où l’expression « avoir le teint jaune ». Le jaune revient sur le devant de la scène au XIXème et est largement utilisé par les peintres. Aujourd’hui, le jaune symbolise l’été, l’énergie, la chaleur, mais est encore peu utilisé en communication.
Vous pouvez vous lancer dans le jaune et créer l’événement !

Le violet est une couleur ambiguë, ni froide, ni chaude. Si vous l’utilisez sur un fond neutre, elle semblera plus loin que le fond. Au contraire, si vous l’associez à des couleurs chaudes, le violet ressortira.
Le violet est créatif et sophistiqué. Vous pouvez l’utiliser pour présenter de nouvelles idées. Osez le violet !

Peu utilisé au moyen-âge, le noir était très cher car fabriqué à partir d’ivoire calciné. Puis les pigments de synthèse débarquent au XIXème siècle et le noir se démocratise. Il est tout à la fois la couleur de l’autorité et de l’austérité, mais aussi de l’élégance et du luxe. Le cinéma, la photographie… utilisent le noir. Sachez en faire bon usage !

Au-delà d’être le symbole de la pureté, le blanc est un rehausseur de tons. Il accompagne toutes les couleurs.

Vous voilà au courant désormais de la première étape de la symbolique des couleurs. Il est évidemment possible de creuser le sujet, mais maintenant, c’est à vous de jouer !

Prêt à communiquer
sur les routes ?

Pin It on Pinterest

test